7-Nécessaire mais insuffisant

Bookmark and Share
La solution est spirituelle et elle tient dans l'adoration de Sri Sri Radha Krishna et de Leurs serviteurs

La solution est spirituelle et elle tient dans l'adoration de Sri Sri Radha Krishna et de Leurs serviteurs

“Je ne dis pas que chaque homme vivant de manière végétarienne soit juste mais que celui qui ne vit pas de manière végétarienne se comporte de manière injuste”. Magnus Schwantje

La loi du karma, abordée au sixième chapitre, démontre les raisons pour lesquelles il est urgent que chaque être humain révise son alimentation et comprenne que l’absorption de viande ne concerne pas seulement sa propre personne. Trop grands sont les dommages causés à notre propre santé, aux animaux et à l’environnement, voire à la planète entière. La loi du karma explique les causes du danger qui guette aujourd’hui l’humanité, c’est-à-dire les actes exécutés sans foi et dans l’ignorance par chaque individu et par des gouvernement irresponsables. Personne ne peut alors espérer trouver une solution aux problèmes croissants de notre planète, s’il n’est pas prêt à réviser son propre mode de vie – vivre de manière végétarienne est un pas dans cette direction.

Notre mère, la Terre, ne souffre pas du nombre trop élevé d’êtres humains mais sous le poids de ceux qui se comportent de manière erronée. Santé, justice, paix et un avenir vivable restent utopiques si nous n’entreprenons rien pour freiner les actes qui génèrent un karma négatif. Les scientifiques, les politiciens et aussi les religions contemporaines ont visiblement échoué, on pourrait penser qu’ils ont perdu la connaissance des lois naturelles et de Dieu, créateur de toute vie.

Toutefois, les sources qui nous révèlent les lois du karma, les écritures védiques, nous montrent aussi une solution concrète en informant l’homme de manière approfondie sur les lois divines et la manière de les appliquer selon le lieu, le temps et les circonstances. Si aujourd’hui, l’homme commence de plus en plus à reconnaître les avantages d’une alimentation végétarienne, il ne reconnaît rien d’autre que ce qui est enseigné depuis toujours dans les Ecritures védiques. Une nourriture non violente, c’est-à-dire sans viande est un commandement de Dieu que l’homme devrait observer dans son propre intérêt. Ainsi le proposent le textes védiques intemporels, en particulier la Bhagavad-gita et le Srimad-Bhagavatam, écrits il y a 5 000 ans par le plus grand sage de l’Inde (Vyasadeva, le mandaté de Dieu) afin que cette connaissance soit préservée pour le futur (c’est-à-dire pour nous).

Ces documents désignent notre ère, le Kali-yuga, ère de querelles et d’hypocrisie. Dans le Kali-yuga, la richesse de la terre diminue de plus en plus par la faute de l’homme et celui-ci devra travailler durement tous les jours pour avoir à manger et une place pour dormir. C’est ce que nous voyons aujourd’hui: la plupart des humains n’ont du temps que pour manger, dormir, travailler et se remettre de leur travail. Rares sont les gens qui trouvent le temps de se questionner sur les autres buts de la vie – ce qui serait le vrai but de l’être humain qui, à la différence de l’animal, est responsable de chacun de ses actes.

Le Seigneur a fait la promesse de protéger Ses serviteurs

Le Seigneur a fait la promesse de protéger Ses serviteurs

La solution ne se limite pas au seul végétarisme mais englobe un style de vie naturel, en harmonie avec Dieu. Ce style de vie est décrit en détail dans la Bhagavad-gita et le Srimad-Bhagavatam et ne comprend pas uniquement le végétarisme mais le développement d’une modification fondamentale de la conscience individuelle et collective, modification demandée partout mais même pas appliquée par ceux qui la demandent. Cette modification de la conscience ne peut être durable, explique la Bhagavad-gita, que si nous quittons le caractère hypocrite de Kali-yuga, en évoluant autour du centre commun de toutes les créatures: Dieu.

Si le lecteur se sent stimulé pour adopter une vie végétarienne et lire les Ecritures védiques citées ci-dessus afin de savoir davantage sur la modification de la conscience, cette brochure aura atteint son but. suite>>>