International Society for Krishna Consciousness

Bookmark and Share

Sri Govinda, le Seigneur de Vrindavan

Fondé par Sa Divine Grâce A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada, le Mouvement International pour la Conscience de Krishna – ISKCON – transmet au monde contemporain une illustre tradition spirituelle qui puise ses racines dans le texte sacré de la Bhagavad-gita et les autres ouvrages védiques proclament que Krishna est Dieu, la Personne Originelle, et qu’Il apparaît régulièrement en cet univers pour libérer tous les êtres vivants.

Il y a 500 ans, Krishna S’est à nouveau manifesté sur Terre en tant que Sri Caitanya Mahaprabhu pour enseigner la méthode de méditation la plus efficace pour l’époque actuelle: la récitation des Noms de Dieu, particulièrement le maha-mantra Hare Krishna.
Aujourd’hui, les membres du Mouvement Hare Krishna perpétuent le mouvement créé à l’origine par Sri Caitanya en diffusant les enseignements et le mantra Hare Krishna dans le monde.

Harer nama harer nama harer namaiva kevalam kalau nasty eva nasty eva nasty eva gatir anyatha.
“Dans l’âge de Kali, il n’y a pas d’autres alternatives pour la réalisation de Dieu que le chant des Saints Noms.” Brhad-Naradiya Purana.

Hare Krishna: l’essentiel

Etude des sastras, les textes sacrés védiques

Etude des sastras, les textes sacrés védiques

ISKCON: Abréviation de International Society for Krishna Consciousness, en français, Mouvement International pour la Conscience de Krishna); nom officiel du “Mouvement Hare Krishna”.

Fondation: le 11 Juillet 1966, à New York, par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada (1896-1977), maître spirituel et sage érudit.

Statistiques: Difficile à mettre à jour tant le mouvement s’expand dans le monde, des milliers de temples et centres culturels, des dizaines de fermes, des restaurants, des écoles et des millions de membres sympathisants et bienfaiteurs.

Tradition: L’ISKCON représente la branche contemporaine du Vaishnavisme ou Vishnouisme: religion millénaire considérée comme la tradition monothéiste de l’Hindouïsme où Dieu est célébré sous le nom de Vishnu ou Krishna.

Base philosophique: Les Textes sacrés millénaires de l’Inde, dont en particulier la Bhagavad-gita et le Srimad-Bhagavatam.

Krishna: “L’Infiniment Fascinant”, un des Noms de Dieu en sanskrit.

Enseignement: Tous les êtres vivants – hommes, animaux et plantes – sont des âmes individuelles, de même nature que Dieu (l’Ame Suprême) dont elles sont d’infimes parties. Tout comme Dieu est éternel, l’âme distincte l’est également. Dans le cycle des morts et des renaissances (réincarnation), l’âme revêt un corps après un autre selon ses actes (karma) jusqu’à atteindre, par la purification, le but suprême: l’amour de Dieu et le retour en Son Royaume éternel.

Pourquoi le mouvement Hare Krishna est-il parfois assimilé à une secte?

Pour deux raisons principales:

1) Bien qu’il appartienne à une tradition millénaire, il n’a été récemment introduit en Occident et ainsi confondu avec un ensemble de nouvelles religions qualifiées de sectes.

2) Parce qu’il a connu quelques difficultés à ses débuts en raison du comportement fanatique et des déviations de certains de ses membres. Ces cas isolés sont souvent exagérés par la propagande “anti-secte”, ce qui fait que l’opinion publique est bien souvent informée de façon inexacte et faussée.

Qu’est-ce qu’une secte?

Le mot “secte”, du verbe latin sequi/secta “suivre”, s’applique, dans son emploi courant à un groupe religieux suivant fanatiquement une même doctrine et recherchant l’hégémonie.

Ces groupes considèrent leurs fondateurs, prophètes ou messies, comme seuls détenteurs de la vérité. De telles prétentions s’opposent au fait d’accepter un Dieu unique, commun à tous et sont à l’origine des conflits entre religions.

Hare Krishna et les autres religions

Le logo originel d'ISKCON

Dieu est illimité, aussi bien dans le temps que dans l’espace. Cela signifie qu’Il Se manifeste à toutes les époques et en tous lieux. Il n’appartient donc pas à une religion particulière mais Se révèle dans diverses Ecritures comme le même Etre Suprême, que l’on appelle suivant le cas, Krishna, Allah, Yahvé, etc.

Les diverses religions ne sont rien d’autres que différents chemins permettant aux hommes de progresser pour atteindre le but suprême qui, selon la Bhagavad-gita, consiste à développer un pur amour pour Dieu. Le Mouvement pour la Conscience de Krishna s’efforce de rendre les hommes conscients de cet objectif commun à toutes les religions.

Les divertissements du Seigneur Suprême Sri Govinda et de Sa compagne éternelle Vrsabhanavi Devi Srimati Radharani constitue un océan de nectar infini.

Le Mouvement Hare Krishna n’est pas une secte!

“Le Mouvement pour la Conscience de Krishna prend sa source dans la longue tradition dévotionnelle hindoue baptisée Bhakti, et qui signifie la dévotion ou l’amour pour Dieu. Certains ont opposé au mouvement Hare Krishna l’étiquette de “secte” et remis en question son authenticité. C’est là un triste et déplorable témoignage de notre isolement culturel. Cette tradition religieuse exige une place respectable dans la vie spirituelle de l’homme. Elle ne doit en aucun cas être discréditée ou dépréciée par l’appellation de “secte”, et la dignité de son héritage et de son histoire unique ne doit pas non plus être rabaissée par la confusion de ceux qui voudraient, sans discrimination aucune et d’un simple geste, l’identifier à l’une des trop nombreuses sectes d’aujourd’hui si populaires.”

Docteur Diana Eck, Professeur d’histoire des religions, Université de Harvard, USA.

suite>>>