Chanter Hare Krishna Par A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Bookmark and Share

Srila Prabhupada chante sur son japa le maha mantra

Source:  “On Chanting Hare Krishna” écrit par A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada en 1967.

Le chant et la récitation des vibrations spirituelles du mantra:

Hare Krishna

Hare Krishna

Krishna Krishna

Hare Hare

Hare Rama

Hare Rama

Rama Rama

Hare Hare

sont destinés à raviver notre conscience spirituelle, maintenant assoupie.

Du fait de notre essence spirituelle, être conscient de Dieu relève de notre nature profonde; mais par suite de notre contact avec la matière, notre conscience à perdu sa pureté originelle. Nous évoluons depuis dans une atmosphère d’illusion, ou maya.
Maya signifie ‘ce qui n’est pas.’ En quoi sommes-nous victimes de l’illusion ? En essayant de dominer la nature matérielle et nous en dire maîtres lorsque nous sommes en fait assujettis à ses lois. Nous désirons en exploiter toutes les resources, mais nous nous perdons dans le labyrinthe de ses lois complexes et dépendons toujours davantage d’elle. C’est en réveillant notre conscience éternelle de Dieu que nous mettrons fin à cette vaine lutte.

La conscience de Krishna n’a rien d’artificiel pour l’homme; elle correspond à sa conscience originelle, pure

D’autre part, le chant du mantra Hare Krishna s’avère être la méthode de méditation la plus accessible, mais aussi la plus efficace pour l’âge dans lequel nous vivons. Chacun peut en faire l’expérience. Les vibrations du maha-mantra (ou le mantra de la grande délivrance), venues du monde spirituel, ont tôt fait de transporter d’extase spirituelle celui qui les émet ou les entend.

L’ homme ne se préoccupe d’ordinaire que de satisfaire ses sens en comblant leurs demandes, comme le font d’ailleurs les animaux. Il lui faut donc dépasser cette conception imparfaite de la vie et réfléchir au moyen de se libérer de l’emprise de la matière. Il lui faut rechercher la cause première de toutes les causes, qui se trouve à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la création. On peut alors quitter le stade de l’empirisme, basé sur l’expérience sensorielle, et celui de la spéculation intellectuelle, pour s’élever au niveau de la compréhension spirituelle.

Le chant du mantra Hare Krishna procède de la nature spirituelle, et transcende donc les differents niveaux de conscience matérielle: physique, mentale et intellectuelle. Tous peuvent participer au chant de ce mantra sans préparation préalable.

Lorsqu’on atteint un niveau de réalisation plus élevé, on doit cependant veiller à ne pas commettre d’offenses en chantant le maha-mantra, et il ne faudra pas non plus chercher à se disculper en prétextant un degré de compréhension spirituel supérieur. Au début, les nombreuses manifestations de l’extase spirituelle n’apparaissent pas nécessairement dans le corps; néanmoins, le premier signe de notre élévation au stage de la transcendance se montre très rapidement: c’est le désir impétieux de danser au son du mantra. Il s’agit là d’une règle générale, vérifiable même chez un enfant.

Une personne profondément enlisée dans l’existence matérielle mettra plus de temps à atteindre cette première extase; mais par le simple chant du mantra, elle parviendra aussi très vite au niveau spirituel.

Les vibrations spirituelles du mantra procure les plus grands bienfaits à ceux qui les entendent des lèvres d’un pur dévot déjà pénétré d’amour pour Dieu. Le meilleur moyen d’en ressentir immédiatement les effets sera donc de l’entendre chanté par un pur dévot du Seigneur.

Le mot ‘Hara’ s’adresse à l’énergie du Seigneur, tandis que les mots ‘Krishna’ et ‘Rama’ sont directement des noms de Dieu. Krishna et Rama signifient ‘le bonheur suprême’, et hara représente la puissance de félicité du Seigneur. A la forme vocative, hara devient hare. Cette énergie de joie nous aide à atteindre le Seigneur. Le Seigneur possède de multiples énergies. L’une d’elle, l’énergie matérielle, est celle que nous avons désigné du nom de maya. Quant aux êtres vivants, ils constituent l’énergie marginale du Seigneur, supérieure à l’énergie matérielle et, en outre, incompatible avec elle. Par contre, les êtres distincts ne trouvent leur condition normale, heureuse, qu’au contact de l’énergie interne, ou hare.

Les trois noms, Hare, Krishna et Rama forment la semence divine du maha-mantra

Ce chant est lancé comme un appel par l’âme conditionnée désireuse d’obtenir la protection du Seigneur et de Son énergie. Il est comparable au cri de l’enfant qui réclame sa mère. Hara, jouant le rôle de la mère, aide le dévot à obtenir la grâce du Seigneur, le père. Et Celui-ci Se révèle au dévot qui chante ce mantra avec sincérité. De plus, en notre ère de discorde et d’hypocrisie, le chant du Maha-mantra est le yoga le plus efficace pour atteindre la realization spirituelle.

This movie requires Flash Player 9

suite>>>