Récitation (Japa) sur un chapelet (Mala):

Bookmark and Share

Mode d’emploi:

Japa

Maha mantra sur le Japa

La récitation de prières ou de mantras sur un chapelet que l’on égraine constitue depuis des temps immémoriaux une pratique de base pour les spiritualistes et religieux du monde entier. Cette pratique permet d’engager, en plus du sens de l’ouïe et de la parole, le sens du toucher, nous permettant ainsi de nous absorber tout entier dans la méditation. Le fait de réciter le mantra sur un mala permet également de se discipliner en se fixant la récitation d’un nombre minimum de mala par jour, car comme toute chose, la pratique du japa portera ses fruits d’autant qu’elle est accomplie de manière régulière et constante.

Dans notre âge, tout particulièrement, où tant de facteurs externes et internes sont là pour nous divertir d’une méditation silencieuse, la récitation du maha-mantra Hare Krishna est donnée pour ceux qui désirent rapidement progresser sur la voie du bonheur spirituel.

Comment procéder:

Prenez le mala entre le pouce et le majeur de la main droite en commençant par la perle se situant après la perle centrale (avec la touffe de fils).

Avant de commencer une session de chant, le mantra du guru est prononcé pour invoquer sa bénédiction, pour les débutants qui n’ont pas accepté de guru de manière formelle mais seulement dans le coeur, on peut invoquer Srila Prabhupada en récitant le mantra suivant:

Sri Srimad A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada Fondateur Acarya d'ISKCON

Sri Srimad A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada Fondateur Acarya d’ISKCON

NAMA OM VISNU-PADAYA KRSNA-PRESTHAYA BHUTALE
SRIMATE BHAKTIVEDANTA SVAMIN ITI NAMINE.
NAMAS TE SARASVATE DEVE GAURA VANI PRACARINE
NIRVISESA SUNYAVADI PASCHATYA DESA TARINE

Puis, avant chaque tour, on invoque Sri Caitanya Mahaprabhu et Ses Associés éternels les plus miséricordieux, Ils nous enlévent les offenses commises durant le chant car invoquer Sri Krishna de manière directe est élévé:

JAYA SRI-KRSNA-CAITANYA PRABHU-NITYANANDA
SRI-ADVAITA GADADHARA
SRIVASADI-GAURA-BHAKTA-VRNDA

Égrainez la première perle tout en récitant le maha-mantra en entier:

HARE KRISHNA HARE KRISHNA
KRISHNA KRISHNA HARE HARE
HARE RAMA HARE RAMA
RAMA RAMA HARE HARE

Ensuite, passez à la perle suivante et continuez. Lorsque vous arrivez à la fin du chapelet (la 108ème perle), ne passez pas par dessus la perle principale, car elle représente Krishna. Tournez le mala et recommencez dans l’autre sens. Le mantra doit être récité à voix basse, de manière audible et à une vitesse régulière (généralement un tour complet de japa prend entre 6 et 8 minutes). Au début il est conseillé de s’appliquer à bien prononcer chaque Nom, même si cela prend plus de temps, car une fois que l’on a prit l’habitude de bien prononcer le mantra celle-ci nous restera tout au long de notre chemin spirituel.

Où et quand?

Le jeune Shyamakunda das qui chante sur son japa

Afin de faciliter la concentration sur l’écoute du mantra il est conseillé de choisir un endroit propre et bien rangé pour réciter son chapelet. La chambre à coucher par exemple, n’est généralement pas indiquée, car elle est chargée d’influence tamasique (guna de l’ignorance) qui nous incite à la paresse et à de basses pensées. De même, réciter dans un endroit bruyant (dans lequel, par exemple, ont lieu des discussions ou bien où les enfants regardent la télé) ne nous permettra pas non plus une méditation attentive. Le mieux sera donc de choisir un espace bien aéré, calme et solitaire. Si on en a la possibilité, l’idéal sera de dédier un petit coin de la maison aux pratiques spirituelles en le convertissant en temple (en y installant un petit autel avec une image de Krishna, devant laquelle on peut faire brûler des bâtons d’encens).

Pour ce qui est ce qui est du meilleur moment pour pratiquer le japa, il se situe durant les heures qui précèdent le lever du soleil. Durant cette période (techniquement connu sous le nom de Brahma-muhurta), il est plus facile de concentrer le mental car ce moment précis de la journée est fortement marqué par l’influence de la vertu (sattva) qui est très favorable à la vie spirituelle. De plus, si nous élevons notre conscience par le japa dès le matin, cette conscience élevée nous accompagnera tout au long de la journée. Toutefois, si pour des raisons pratiques cela n’est pas possible, il est également bien de réciter sur son mala à la mi-journée et au coucher du soleil.

Note complémentaire: Dans tous les cas, même si certains des facteurs mentionnés ci-dessus facilitent la méditation, il n’y a pas de règles strictes quand à la récitation du maha-mantra. L’essentiel est de le réciter dès que nous en avons l’opportunité, le plus possible, et cela avec toute la sincérité en notre pouvoir.

Bonne récitation!

suite>>>