George Harrison et Srila Prabhupada à Londres
Par Golokacontact – George Harrison était très lié au mouvement authentique de Srila Prabhupada et il a contribué de manière phénoménale à sa popularité dans les années 80 de part le monde, notamment par l’intermédiaire de la chanson My Sweet Lord, qui est devenu un hit immédiatement, voir vidéo ci-dessous.

Il a aussi aidé le mouvement par la production de l’album légendaire Radha Krishna Temple et du don du Bhaktivedanta Manor au mouvement de Srila Prabhupada, sûrement le temple de Radha Krishna le populaire au Royaune-Uni.

 


Le « fils de Hari » parle du bhakti-yoga, extrait de la préface du livre: Krishna.

« S’il y a un Dieu, je veux Le voir. C’est inutile de croire en quelque chose sans preuves et la conscience de Krishna et la méditation sont des méthodes qui peuvent vous aider à obtenir la perception de Dieu. Vous pouvez en fait Le voir, L’entendre, jouer avec Lui. Cela peut paraître fou mais Il est vraiment là, vraiment avec vous.

Il y a beaucoup de voies de yoga, Raja, Jnana, Hatha, Kriya, Karma, Bhakti qui sont toutes exaltées par les maîtres de chaque voie. Swami Bhaktivedanta est comme son titre l’indique, est un Bhakti Yogi qui suit la voie de la dévotion. En servant Dieu à travers chaque pensée, chaque mot, chaque acte et en chantant Ses Saints Noms, le dévôt développe rapidement la conscience de Dieu.

En chantant:

 

Hare Krishna Hare Krishna
Krishna Krishna  Hare Hare
Hare Rama  Hare Rama
Rama Rama Hare Hare

 

Je vous demande de prendre avantage de ce livre Krisna et de rentrer dans sa compréhension. Aussi je vous demande de prendre rendez-vous avec votre Dieu maintenant, grâce à l’auto-processus de libération du YOGA (UNION) et de DONNER UNE CHANCE A LA PAIX. »

 

 

 

 

 

En exclusivité:  Le film George Harrison Living in the Material World (v.o en anglais), un film de Martin Scorsese, productions Grove Street, Spitfire Pictures et Sikelia. Partie sur les Hare Krishna à partir de la 13ème minute de la 2ème vidéo.  Autorisation en cours.

  • partie 1:

  • partie 2: