free web stats

«Le Saint Nom est divin et descend du Royaume spirituel suprême.» Sri Harinama-cintamani

Archive pour la catégorie ‘Connaissance védique’

PostHeaderIcon Krishna aur Kans (Full movie with French subtitles)

PostHeaderIcon L’origine du mouvement Hare Krishna par Srila Prabhupada

Harinam Sankirtan

Nityananda Prabhu et Sri Caitanya Mahaprabhu.

Par Sa Divine Grâce A.C Bhaktivedanta Swami Prabhupada

Le Seigneur Sri Krishna Caitanya Mahaprabhu, le grand apôtre de l’amour de Dieu et le père du mouvement de sankirtana est descendu Lui-même dans la ville de Navadvipa au Bengal en Inde. Ceci en Février 1486 d’après le calendrier chrétien. Par la volonté du Seigneur, il y eut une éclipse de lune ce soir là. C’est la tradition parmi les hindous de se baigner dans le Gange ou une autre rivière sacrée durant les heures de l’éclipse et de chanter les mantras védiques pour la purification.

Quand le Seigneur Caitanya prît naissance durant l’éclipse alors l’Inde entière rugissait du son sacré de Hare Krishna Hare Krishna Krishna Krishna Hare Hare Hare Rama Hare Rama Rama Rama Hare Hare. Ces seize noms du Seigneur sont mentionnés dans de nombreux Puranas et Upanisads et ils sont décrits comme « Taraka-brahman« , les noms pour cet âge. Il est écrit dans les sastras, les écrits autorisés que chanter sans offenses les saints noms du Seigneur peut délivrer une âme déchue de l’enchaînement à la matière.

Il y a d’innombrables noms du Seigneur en Inde et ailleurs et tous sont bons de manière égale parce que tous indiquent le Seigneur Suprême. Mais parce que ces 16 noms sont spécialement recommendés pour cet âge, appelé Kali-yuga, cela est mieux pour les gens de suivre la voie tracée par les acaryas, les saints maîtres qui ont atteints le succès par la pratique de ce système.

La coïncidence de l’apparition du Seigneur et de l’éclipse de lune ne laisse aucun doute quant au but de la mission du Seigneur. La mission était de prêcher l’importance du chant des saints noms de Dieu pour cet âge de Kali, l’âge des querelles. On se dispute même pour des choses insignifiantes durant ce présent âge et donc les sastras ont recommendé que la plate-forme commune est basée sur la performance du kirtana appelée aussi sankirtana, le chant collectif des saints noms du Seigneur.

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Srila Prabhupada sur l’origine du mot « hindou »

La rivière Sindhu qui descend des Himalayas

La rivière Sindhu qui descend des Himalayas

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon La solution parfaite pour régler les problèmes économiques

Dieu Lui-même a montré l'exemple il y a 5000 ans...

Conversation avec Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada et David Lawrence.
Le 12 Juillet 1973, Londres. Extraits.

Srila Prabhupada: Travaillez un peu, produisez votre propre nourriture, mangez et gardez-vous du temps pour essayer de comprendre Krishna. C’est l’arrangement de la nature. Partout, dans n’importe quelle partie du monde, vous pouvez produire votre nourriture. Vous avez simplement besoin d’un peu de terre et de quelques vaches. Tout est complet. Vous prenez le lait et labourer juste la terre et vous obtenez des céréales. C’est suffisant. Toute la question économique est résolue. Et vous avez le temps de développer la Conscience de Krishna. C’est l’arrangement.

David Lawrence: Il fut intéressant de voir récemment un programme de télévision récent dans ce pays…

Srila Prabhupada: Oui.

David Lawrence:…sur l’agriculture, cela traitait des soi-disantes méthodes agricoles modernes qui ont détruites la terre dans ce pays, vraiment, de vastes territoires. Et le programme montrait un Anglais et son fils qui croient aux méthodes traditionnelles avec les vaches et la terre. Et non seulement, il s’en sort mieux économiquement mais aussi, il est plus heureux, les deux hommes sont plus heureux.

Srila Prabhupada: Oui.

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Qui est le Seigneur Caitanya?

 

dqsdqd

Le Seigneur Sri Krishna Caitanya avec Ses associés éternels en sankirtan

 

L’avatar le plus miséricordieux

Par Sriman Sacinandana

Quand le Seigneur Krishna apparût il y a 5000 ans, Il énonca la Bhagavad-gita pour dire aux humains de s’abandonner à Lui et Il leurs promit la protection des réactions karmiques dues à leurs activités. Malheureusement, tout le monde n’a pu accepter Son offre. Alors, par compassion pour eux, Krishna décida de revenir encore il y a 500 ans, et cette fois-ci sous une forme appelée Sri Krishna Caitanya. Il se comporta comme un dévôt et enseigna par l’exemple comment s’abandonner à Krishna.

La prédiction de la venue du Seigneur Caitanya a déjà été décrite dans les anciennes littératures védiques avant Sa descente divine.

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Nadiya Godrume

Nadiya Godrume, chanson écrite par Srila Bhaktivinoda Thakura, illustre maître spirituel de la lignée Gaudiya Vaisnava et chantée par Agni Deva das. Ce chant glorifie le Seigneur Nityananda,  l’avatar le plus miséricordieux qui n’est autre que l’émanation de Balarama, le frère de Krishna. Le guru, le maître spirituel représente soit la miséricorde de Nityananda Raya ou de Sri Krishna. Ici dans cette vidéo exceptionnelle, Srila Prabhupada, l’exemple même du sad guru, maître spirituel authentique, donne un darshan très détendu à des habitants de Mumbai dans les années 70.

Site web du fameux temple ISKCON de Juhu Beach à Mumbai.
Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Mangala Carana: mantra pour la paix

Par Uma Mohan et G.Gayatri Devi

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Le chant collectif des Saints Noms: la religion pour cet âge

Sri Chaitanya Mahaprabhu accomplissant le sankirtana, entouré de Ses plus proches compagnons: Sri Nityananda, Sri Advaita, Gadadhara et Srivasa

Sri Chaitanya Mahaprabhu accomplissant le sankirtana, entouré de Ses plus proches compagnons: Sri Nityananda, Sri Advaita, Gadadhara et Srivasa

Par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada – Lumières des Vedas

Srīmad Bhāgavatam, 11ème chant, Chapitre 5 verset 32

Le chant collectif des saints noms: la religion pour cet âge

kṛṣṇa-varṇam tviṣākṛṣṇam
sāńgopāńgāstra-pārṣadam
yajñaiḥ sańkīrtana-prāyair
yajanti hi su-medhasaḥ

kṛṣṇa-varṇam — répétant les syllabes kṛṣ-ṇa; tviṣā — à l’éclat ; akṛṣṇam — non pas noir (mais doré); sa-ańga — avec Ses compagnons; upa-ańga — serviteurs; astra —armes; pārṣadam — compagnons intimes; yajñaiḥ — par le sacrifice; sańkīrtana-prāyaiḥ — qui consiste principalement à chanter un groupe ; yajanti — ils adorent; hi — certes; su-medhasaḥ — les hommes intelligents.

Traduction

Dans l’âge de Kali, les hommes intelligents prendront part au chant collectif du Saint Nom pour adorer la manifestation de Dieu qui chante constamment le nom de Krishna. Bien qu’Il n’ait pas un teint noirâtre, Il est Krishna en personne, entouré de Ses compagnons, serviteurs, armes et amis intimes.

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Seul à travers le service de dévotion peut-on connaître Krishna

Par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada – Lumières des Vedas

Bhagavad-gita, Chapitre 18 verset 55

Le parfait renoncement

bhaktyā mām abhijānāti
yāvān yaś cāsmi tattvataḥ
tato mām tattvato jñātvā
viśate tad-anantaram

bhaktyā — par le pur service de dévotion; mām — Moi ; abhijānāti — on peut connaître; yāvān — autant que; yaḥ ca asmi — tel que Je suis ; tattvataḥ — en vérité; tataḥ — ensuite; mām —Moi; tattvataḥ —en vérité; jñātvā — sachant; viśate — il entre ; tat-anantaram — ensuite.

 

Traduction

A travers le service de dévotion, et seulement ainsi, on peut Me connaître tel que je suis. Et l’être qui, par une telle dévotion, devient pleinement conscient de Ma Personne, entre alors en Mon Royaume absolu.

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Nous sommes insignifiants

Goloka, la planète de Krishna, objet de méditation suprême

Par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada

« Celui qui a le désir ou l’aspiration de satisfaire ses sens en devenant de plus en plus important, soit au niveau matériel ou au niveau spirituel, ne peut en fait goûter à la douceur nectarienne du service de dévotion. »

Le nectar de la dévotion, chapitre 3.

« La planète de Krishna, Goloka Vrindavan est la planète originelle et de cette planète la lumière du brahmajyoti se répand. Et tout est compris dans cette lumière.

Et le monde matériel est situé dans une portion insignifiante de cette lumière. Dans cet endroit, il y a d’innombrables univers, comme nous pouvons en voir un. Et dans un de ces univers matériels il y a des millions et des milliards de planètes dont la planète Terre est seulement une partie insignifiante.

Et sur cette Terre, la terre d’Amérique, les Etats-Unis est encore plus insignifiante. Et aux Etats-unis, l’Etat de New York est tout autant insignifiant. Et dans l’Etat de New York, la ville de New York City est insignifiante. Et A New York City, cet endroit, 26, Second Avenue est insignifiant.

Et c’est ici que nous sommes assis. Remarquons à quel point nous sommes insignifiants! »

Lecture, New York City 7 Décembre 1966.

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Le Sri Sri Siksastaka

Krishna est apparu sous les traits de Son propre dévôt avec les sentiments d'amour de Srimati Radharani Sa compagne éternelle

Krishna est apparu sous les traits de Son propre dévôt avec les sentiments d'amour de Srimati Radharani Sa compagne éternell

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Dieu est propriétaire du monde, non les hommes

Par Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada – Lumières des Vedas

La Srī Isopanisad

Mantra I

īśāvāsyam idam sarvam
yat kiñca jagatyāḿ jagat
tena tyaktena bhuñjīthā
mā g̣r
dhaḥ kasya svid dhanam

isa: du Seigneur; vasyam: sous la domination; idam: ceci; sarvam: tout; yat: quoique ce soit; kim: c’est; ca: et; jagatyam: dans l’univers; jagat: tout ce qui est animé ou inanimé; tena: par Lui; tyaktena: part assignée; bhunjithah: tu dois accepter; ma: ne pas; grdhah: user de; kasya svid: à qui cela appartient; dhanam: choses nécessaires.

Traduction

De tout ce qui existe en cet univers, de l’animé comme l’inanimé, le Seigneur est Maître et Possesseur. Nous ne devons donc user que du nécessaire et ne prendre que la part qui nous est assignée, sachant bien à qui tout appartient.

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon Nouveau livre Gaudiya Vaisnava sur les Védas

La connaissance des Védas, texte sacré de l'Hindouisme, comprend la connaissance de la personnalité de Dieu, de Son royaume, de Ses associés, de Ses activités, de Ses énergies notamment parmi d'innombrables sujets...

La connaissance des Védas aux Editions des 3 Monts

Par Vraja sundar das. http://www.omvaisnava.com

Chers vaisnavas et vaisnavis. Voici une bonne nouvelle, le premier livre de Vrajasundar das est édité par la maison d’Edition les Trois Monts.

Voici le lien :
http://www.editions3monts.eu/f/index.php?sp=liv&livre_id=100

Ce livre est distribué dès aujourd’hui en France, en Belgique et en Suisse.
Vous pouvez en commander à la Congrégation de l’OMV pour la modeste somme de 11 € avec les frais de port inclus, au lieux de 14 € en librairie.
Merci pour votre encouragement.

Voici un extrait:

« Il existe une connaissance originelle qui a pour nom « Véda ». On la dit « apauruñeya» car bien qu’elle vienne en ce monde, elle n’est pas de ce monde, car elle est éternelle. En effet, selon les Védas, le monde matériel que nous habitons est créé et détruit dans un cycle sans fin, de la même manière qu’un être vivant est conçu, se développe, naît, atteint la maturité, vieillit et meurt.

Lire la suite de cette entrée »

PostHeaderIcon La vie est une guerre entre le coeur et le mental

Krishna et Arjuna sont une représentation parfaite du défi de l'âme dans le monde matériel et le besoin du contrôle des sens.

Krishna et Arjuna sont une représentation parfaite du défi de l'âme dans le monde matériel et le besoin du contrôle des sens.

Par Chirag.

« Mon mental me dit d’arrêter, mais mon coeur m’en empêche. »

Cette image est assez logique et nous raconte quelque chose…Là est la roue symbole du temps, qui court continuellement. La personne derrière est le symbole du coeur…et la personne qui conduit les chevaux est le symbol du mental. Chaque cheval est une représentation des organes sensitifs, les yeux, le nez, la langue, l’organe de désir… expliqué simplement, le mental conduit la vie de l’être humain de manière parfaite tant qu’il contrôle les chevaux, qui sont comparés à certains organes.

Lire la suite de cette entrée »

Liens bhakti en français

 

Toutes les catégories

Connexion